Aller au contenu

La démarche :

Diel Vandwalle
Diel Vandwalle
Lecture 3 min
La démarche :
Photo dielv 

 Approche du Psychisme & Psychism Assessment? Pourquoi ce double titre?
-Le concept français : “Approche" du Psychisme, donne une idée de la spontanéité et du recul qui caractérisent le travail que je vous propose d'effectuer : il vous amène à concevoir, via l’observation et la réflexion, votre propre expérience et conception de ce qu’est le psychisme, des façons dont il vit et s'exprime à travers vous en tant qu'individu unique. Expérience et conception qui s’enrichiront au fil de votre évolution personnelle.
-Le concept anglais :  Psychism "Assessment“, s’associe à un nuage de sens : estimation,  évaluation, observation, expertise, examen, analyse, modélisation, appréciation.

Influences, arrière-plans :
La Culture française m'environne, j'ai grandi dedans, j'y vis, je la regarde avec curiosité.
D'autres Cultures m'imprègnent : mes ancêtres d'origine juive arabe, et mes immersions en Inde, m'amènent une sensibilité au monde oriental.
J'ai enseigné officiellement pendant quarante-cinq ans : instit spécialisé à l'Éducation Nationale, puis enseignant-musicien pour la  municipalité de Villeneuve-d'Ascq. Les études de musique (ENM Cortot, Paris), le travail d'un instrument classique, ont discipliné et étroitement associé mes mains,chacune de mes mains avec mon esprit et ma sensibilité.
Les études de Yoga à l'indienne (quatre ans en école, deux ans avec un moine indien, deux autres dans le Yoga dit “du Cachemire“) ont développé ce que j'appelle les 7ème et 8ème sens  (la kinesthésie, la proprioception), et implanté un fonds de tranquillité mentale.
Les études d'astrologie non prédictive, (développée par Carl Gustav Jung... Ah! sa façon géniale de concevoir une astrologie nettoyée de toute sa déco kitsch,  dédiée exclusivement au psychisme, une astro qui ne prédit pas, qui laisse le destin œuvrable et l’avenir ouvert!), ces études donc, menées ces dix dernières années sur des ouvrages publiés en anglais, quasiment inconnus et inexplorés en france, m'ont familiarisé avec la Culture et les façons de penser anglo-américaines. (🤔 vous savez, celles qu'on savoure dans les films en VO, celle des Black Keys et de Kendrick Lamar).
Grâce à ces influences,  mon approche se distingue de bien d'autres enseignements, en particulier de la mouvance du “Développement Personnel“.

Ceci posé, j’ai encore l’impression d’en savoir peu, de chercher encore, de comprendre partiellement, de ne pas m’asseoir sur des certitudes.

Les cours
-se centreront sur le psychisme lui-même : de quoi on parle? depuis quand et comment on en parle? Comment s’élabore-t’il, comment se développe-t’il au long d’une vie?
-La plupart tenteront de décrire ce qui se passe et ce qui vit chez nous derrière les concepts associés au psychisme : conscient, inconscient, projection, émotion, sentiment, intelligences, imaginaire, mémoires...La surface lissée de ces concepts forme la base, le contexte qui engendre nombre de réflexions, échanges, exposés, études. Toutefois, découvrir et discerner ce que recouvrent les concepts demande de laisser vivre en nous cet ensemble de dynamiques vivantes qu'est le psychisme, tout en l'observant.
-Les entraînements (vor la page dédiée) aident à prendre ce “recul vis-à-vis de notre psychisme“, qui favorise toute observation.
-Les textes reliés au mot-clé” Réveils“ (comme : "l'ado qui aimait Twilight", (à paraître)), évoquent les gens et les vécus qui, en remettant mes formatages en question, m’ont permis de sortir de cet "Empire du Vécu Prêt à Vivre"  🤩, un vécu en promo dans toutes les bonnes institutions  étatiques, religieuses, culturelles, médiatiques, économiques.
-Les encarts "Parfums de Culture" fournissent des bases et liens "pour en savoir plus".

cette "Approche du Psychisme" se relie à ce qui m’a influencé, nourri : La Vie elle-même et dans cette vie : les relations humaines,  la passion, l’amour, l'angoisse, la croissance, la bêtise, l'erreur, l'échec autant que la réussite, le retrait, le vide, le combat, l'avancée en âge, la volonté  de comprendre ce qu’on vit ici nous autres.